Actus
  • Intercommission du Projet de Territoire pour la Gestion de l’Eau

    Le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Sèvre Niortaise (SMBVSN) et le Syndicat Mixte Vendée…

  • La Commission Locale de l’Eau Vendée lance le chantier de révision du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux

    Les membres de la Commission Locale de l’Eau (CLE) du SAGE du bassin de la rivière Vendée,…

  • Travaux de curage et de désencombrement des voies d’eau

    Des travaux de désencombrement et de retrait d’embâcles sont en cours sur la rivière Vendée…

Tous les articles

Les repères de crues (mémoires du risque)

Un devoir de mémoire

Normalisé ou historique, des repères de crues sont observables sur une grande partie des communes soumises au risque inondation. Ces repères témoignent d’une inondation survenue sur le territoire dans un passé pouvant être lointain, et permettent d’imaginer le niveau d’eau atteint par le passé.

Certaines de ces crues ayant de faibles probabilités de survenir sur un territoire chaque année, beaucoup de personnes ne connaissent pas le risque existant sur le territoire, soit parce qu’elles ne sont pas produites depuis leur naissance où qu’ils ont déménagés. La mémoire des inondations peut se perdre rapidement, cependant le territoire n’ayant pas fondamentalement évolué hydrauliquement, ils indiquent la possibilité qu’une inondation de même ampleur puisse survenir à nouveau.

  • Les Plus Hautes Eaux Connues, sont des repères spécifiques et normalisées à l’échelle de la France. Ils permettent d’identifier rapidement sur un territoire, les plus hautes eaux atteintes sur une commune de mémoire d’homme.
  • Les repères de submersion Xynthia. Ces repères en Laiton ont été commandés par l’état suite à la tempête Xynthia positionné en mémoire dans les communes sinistré. Ils permettent de se souvenir de cet évènement traumatisant et de rappeler les risques liés aux submersions maritimes bien souvent éclipsé par la paisibilité des cotes qui sont ancré dans l’imaginaire collectif.
  • Les repères historiques, gravés dans la pierre, peint, ou sous forme de plaques métalliques de macarons scellés dans les murs, de carreaux en émail…. Le devoir de mémoire des générations passés permettent de se rendre compte des évènements passés. Le plus souvent ils sont accompagnés de la date de l’inondation.

Retrouvez les repères de crues sur une commune

Le site communautaire www.reperesdecrues.developpement-durable.gouv.fr/ répertorie l’ensemble des repères de crues des territoires.

Vous trouvez/connaissez un repère de crue ?

Renseignez-le dans le site internet, et parlez-en à votre animateur PAPI, ou à votre collectivité locale. Il sera consigné pour être gardé en mémoire.

Vous subissez une inondation

Relevez les plus hautes eaux atteintes (ex photo, marque dans un mur). Ces laisses des inondations passés permettrons aux générations futures de ne pas se mettre en danger.

Le repère PHEC (Plus Hautes Eaux Connues)

Le repère Xynthia

 

Il existe de nombreux témoignages des inondations passées qui sont visibles pour les passant les plus curieux Repères de crues historiques gravés à Fontenay le Comte.

ET VOUS que faire en cas d’inondation ?

 Avant l’inondation (je suis prêt)

  • S’informer avant et pendant une période de forte pluviométrie des vigilances sur les cours d’eau en se connectant sur le site vigicrue.
  • Disposez d’un poste radio et d’une ou plusieurs torches électriques à piles. (Eviter les bougies).
  • Conservez suffisamment d’eau (pour la consommation personnelle, la préparation d’aliments, l’hygiène) et de la nourriture non périssable pour subvenir à vos besoins pendant quelques jours.
  • Prévoyez une trousse de premiers secours avec des produits non périmés.
  • Coupez l’eau, l’électricité et le gaz.

Pendant l’inondation

  • Restez chez vous, sauf dans le cas où les autorités vous le demande ou si vous être forcé par la crue.
  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école, ils seront pris en charge par les enseignants ou les secours.
  • Evitez tout déplacement dans les lieux touchés.
  • Installez-vous en hauteur (étage maison/refuge) et gardez avec vous les produits indispensables : eau, aliments, lait pour les nourrissons, médicaments….
  • Informez-vous de la montée des eaux en écoutant la radio, sur internet ou auprès de la mairie.
  • Placez les produits toxiques en hauteur. 

ATTENTION zone inondée

Ne vous engagez pas à pied ou en voiture sur une voie immergée ou dans un parking souterrain.

  • 30cm d’eau suffisent pour faire perdre le contrôle de la voiture.
  • L’eau cache des bouches d’égout ouverte, des objets se déplaçant avec le courant qui peuvent vous heurter.

L’eau peut monter vite : Si vous passez une fois à l’aller, vous ne passerez peut-être pas en mesure de faire le retour.