Actus
  • Subvention Europe, fonds FEADER

    Suite à la tempête Xynthia, le Syndicat mixte Vendée Sèvre Autizes s’est engagé sur un vaste…

  • Intercommission du Projet de Territoire pour la Gestion de l’Eau

    Le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Sèvre Niortaise (SMBVSN) et le Syndicat Mixte Vendée…

  • La Commission Locale de l’Eau Vendée lance le chantier de révision du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux

    Les membres de la Commission Locale de l’Eau (CLE) du SAGE du bassin de la rivière Vendée,…

Tous les articles

Continuité écologique sur l’Autise et développement économique

Publié le 19 décembre 2023

L’Union des Marais Mouillés, propriétaire des ouvrages de la Porte de l’Ile et de Mauvais (commune de St Pierre le Vieux), a engagé des travaux pour rétablir la continuité écologique sur la Jeune et la Vieille Autise.

Depuis 15 ans, les réflexions n’avaient jamais été concluantes alors que ces deux ouvrages marquaient un véritable verrou entre le marais et la partie cours d’eau en amont. Mais les dernières études et expérimentations de 2020 à 2022 ont abouti au projet ambitieux de lier écologie et économie.

Tout d’abord, la vanne de Mauvais (axe Vieille Autise) a été retirée et remplacée par deux seuils accompagnés de recharges (radiers) granulométriques pour diversifier les écoulements et les habitats de la rivière.

Ensuite, les travaux de démolition de l’ancien moulin de la Porte de l’Ile viennent de se terminer, pour laisser place à l’aménagement d’une passe à poissons et l’installation d’une vis hydro-électrique. Ce chantier prévu à l’été 2024 est unique en Vendée: Il permettra de produire de l’électricité grâce aux 3.5m de chute d’eau au droit de l’ouvrage.

 

Les aménagements de la Porte de l’Ile et de Mauvais vont ainsi satisfaire le franchissement des poissons migrateurs tels que les anguilles, aloses et lamproies marine vers le bassin versant de l’Autise, où d’autres projets sont envisagés dans les prochaines années.

Le Syndicat Mixte Vendée Sèvre Autizes accompagne techniquement l’UMM, dans ce projet global estimé à 1.5M€, bénéficiant de financement de l’Agence de l’Eau, de la Région des Pays de la Loire et du Département de la Vendée dans le cadre du CT Eau des Autizes.